Le Collectif pour l’Histoire de l’Esclavage (CHE) organise chaque année une semaine autour de l’esclavage.

La thématique du mardi 15 au vendredi 18 mai 2018 était «L’héritage culturel de l’Esclavage », issu des résistances et des luttes des esclaves.

Comme cité dans la présentation de l’ouvrage de Françoise Vergès, Les armes miraculeuses : «  langues, mots, paroles, chants, textes poétiques et littéraires, rites, jeux de mots, discours, nombreuses furent les pratiques créatives des personnes réduites en esclavage. Forgées dans la rencontre et le contact, elles ont enrichi le monde culturel artistique et littéraire. Elles sont aujourd’hui des héritages vivants, des sources de créativité, de réinvention, d’inspiration.

Elles visent l’exil, la mélancolie, le deuil, la joie et l’espoir. Elles parlent du désir inextinguible de liberté et d’égalité. »

C’est donc dans cet esprit que :

    • Le mardi 15 mai, lors de l’inauguration, une présentation avec débat a traité de cette thématique.

  • Le mercredi 16 mai, le CHE a proposé aux collégiens du Collège Jules Vallès d’illustrer cet héritage par des contes, des chants, des danses, etc.
  • Le jeudi 17mai, une projection d’un film documentaire avec débat a complété le sujet.
  • Le vendredi 18 mai, un repas créole festif a clôturé cette semaine commémorative.

La thématique 2018 annoncée et partagée en septembre 2017  : l’héritage culturel de l’esclavage !

Les fêtes de la ville : l’occasion d’échanger avec les membres de l’association au parc Maurice Thorez.

En prime, quelques ouvrages de la sélection bibliographique du CHE  à consulter sur place !